Marrakech circuit vous présente les merveilles architecturales et monuments classés à ne pas manquer à Marrakech : Place Jamaa El Fna, Jardins Marrakech, Musées Marrakech, Palais Marrakech, Remparts de Marrakech, Souks de Marrakech, tombeaux Saâdiens, Mosquée la Koutoubia, mosquée Al Mansour, Mosquée Al Mouassine et sa fontaine, Mosquée aux pommes d'or, Medersa Ben Youssef, La Qoubba Almoravides.
Designed by

Monuments Marrakech

Plus qu'une place, jamaa el Fna est un mythe qu'il faut voir, vivre, écouter, sentir. A elle seule constitue un but, une capitale à part dans la capitale, une place qui n'a rien à envier aux autres place européennes ou américaines à ces autres lieux magiques ou au moins une fois dans sa vie, il faut être allé.
Place Jamaa El Fna

Les trois grands jardins de la capitale berbère, qui l'encerclent pratiquement en un triangle imaginaire du nord au sud et du sud à l'ouest, sont la Menara, le jardin de Majorelle et l'Agdal.
Jardins Marrakech

Musées Marrakech

Palais Marrakech

Les remparts sont parmi les éléments les plus caractéristiques de la ville. Ils furent construits en 1126 sur ordre d'Ali ibn Yusuf, de la dynastie des Almoravides, fils du fondateur de Marrakech, Yusuf ibn Tachfin, mort vingt ans plus tôt.
Remparts de Marrakech

Pour faire le tour des souks il faut obligatoirement partir de la place jamaa el Fna et prendre, au choix, soit la rue des Potiers soit la rue des Epiciers. Selon la rue, vous rencontrerez tout de suite les premiers souks des vaisseliers, ou un petit marché de fines herbes et fruits confis qui côtoit quelques bancs de bouchers qui vendent des têtes de moutons et des tripes. Mais pénétrer dans la magie du quartier des souks se fait en traversant une grande porte blanche qui s'ouvre sur le souk Semmarine, dans la rue du même nom, où se trouvent les vendeurs de tissus.
Les Souks de Marrakech

C'est l'un des endroits les plus suggestifs de la ville. De la Mosquée de la casbah, à travers une étroite ruelle, on peut arriver aux tombeaux qui remontent au XVIe siècle ; ils ont été découverts, et peuvent être visités, seulement depuis 1917. En effet, le sultan alawite Moulay Ismail avait fait construire, un siècle après leur création, un mur qui les dissimulait.
Les tombeaux Saâdiens

On peut la voir de tous les points de l'horizon. Le minaret de la Koutoubia, qui se dresse au cœur de la Médina à côté de la mosquée du même nom, est le symbole même de Marrakech avec l'immense place jamaa el Fna, tout de suite derrière le coin. Comme la mosquée, le minaret est l'un de joyaux de l'art almohade, construit sur ordre de Abde el-Moumen et terminé par Yaquoub al-Mansour entre 1184 et 1189.
Mosquée la Koutoubia

On l'appelle aussi « Mosquée de la casbah ». Une fois passé la bab Agnau on la trouve à gauche. A sa droite, une étroite ruelle conduit à l'entrée des tombeaux saâdiens.
La mosquée Al Mansour

Mosquée Al Mouassine et sa fontaine

Mosquée aux pommes d'or

Chef-d'oeuvre de l'architecture Arabo-Andalousse, cette ancienne école coranique(1570), située dans la médina, oeuvre du sultan sâadien Abdellah Al Ghalib, fut durant plus de quatre siècles un foyer d'accueil pour les étudiants en soif de connaissances dans diverses sciences, notamment en théologie.
La Medersa Ben Youssef

La Qoubba Almoravides